Passer directement au contenu principal Cliquez pour consulter notre Déclaration d'accessibilité, ou contactez-nous pour toute question relative à l'accessibilité.
A person working on a laptop, with a tablet, looking at printed graphs

Avant vous travailliez dans un labo. Maintenant vous travaillez à la maison. Comment faire pour que ça fonctionne?

Pour le personnel de bureau, le télétravail est généralement assez prévisible. Si votre travail se fait principalement à l’ordinateur, travailler à la maison n’est généralement pas très différent.

Mais qu’en est-il si vous travaillez directement sur du matériel ou dans un laboratoire de sciences exactes? C’est moins évident, mais c’est faisable, explique deux spécialistes de Xerox PARC.

Sean Garner, vice-président et directeur du Laboratoire des systèmes matériels, et Ross Bringans, vice-président et directeur du Laboratoire des appareils et des matériaux électroniques sont des chercheurs et des chefs d’équipe d’expérience. Ils soutiennent que pour les techniciens, les physiciens et les chercheurs en matériaux (et autre personnel de labo), la transition vers le travail à la maison est possible avec quelques adaptations.

Continuez à vous concentrer sur votre recherche.

Ne présumez pas que tout progrès sera stoppé. Bien que les techniciens et chercheurs ne puissent pas effectuer des expériences en laboratoire, ils et elles ont toujours accès aux composantes logicielles de leurs projets, de sorte que leur travail ne sera pas forcément ralenti.

« Les gens peuvent et devraient donner priorité et consacrer leur temps aux projets sur lesquels ils travaillent, » indique Bringans « L’analyse et l’interprétation des données, la planification de nouvelles expériences, la rédaction de propositions sont des activités réalisées couramment et elles peuvent se faire à la maison. »

Développez des compétences nouvelles et utiles.

Peu importe le secteur d’activités, il y a toujours sur la liste des tâches de tous les professionnels des choses « désirables » qui n’ont jamais la priorité sur les choses « obligatoires ». Ce peut être le moment idéal pour ces tâches qu’on remet toujours à plus tard, par exemple l’apprentissage d’un nouveau logiciel, de devenir une priorité.

« Les logiciels de modélisation des chercheurs de laboratoire sont souvent utiles, mais il n’est pas facile d’en apprendre le fonctionnement, » dit Garner. « Pour plusieurs d’entre nous, cet apprentissage tombe souvent dans la catégorie des souhaits jamais réalisés. « Si votre entreprise peut obtenir des licences pour les applications de design et de physique computationnelle, c’est un bon moment d’en faire une priorité. »

Prenez le temps de lire et d’écrire.

Bringans soutient que tout un ensemble de tâches que chercheurs et techniciens considèrent importantes n’est jamais réalisé, car des responsabilités plus urgentes prennent le dessus.

« Lire la littérature scientifique est aussi une façon très utile de s’occuper, » note-t-il. Se mettre à jour avec les articles les plus récents permet de prendre connaissance des nouveaux développements dans le contexte de votre travail, d’identifier les chercheurs qui font avancer les choses, de générer des idées de collaboration et potentiellement d’ouvrir de nouvelles perspectives pour vos projets.

C’est l’occasion pour ceux et celles qui oeuvrent dans les champs techniques de diffuser leurs résultats en soumettant des articles aux revues pertinentes. « La publication n’est pas aussi demandée dans le secteur industrielle qu’elle l’est dans le secteur académique, mais c’est tout de même important de le faire si vous n’êtes pas limité par des problèmes de concurrence, » indique Garner. « Vous participez ainsi à la communauté scientifique, C’est également utile quand vous essayez de sensibiliser les gens sur ce que vous faites. »

Faites enfin ces demandes de brevets.

« Les chercheurs de labo sont naturellement réticents à faire des demandes de brevets, car c’est un travail chronophage et leur priorité est ailleurs, » soutient Garner. « Voilà l’occasion de faire des progrès dans ce domaine. »

C’est aussi très important de le faire : la propriété intellectuelle est l’élément moteur de l’industrie. Elle protège les inventions uniques et maintient la concurrence entre entreprises, leurs donnant les moyens de riposter aux empiètements des concurrents. Assurez-vous de mettre les choses en train.

Utilisez cette pause pour alimenter votre créativité.

Ce temps additionnel, bien qu’imprévu, peut se révéler être un avantage. Cet espace dans nos journées habituellement occupées peut nous donner du temps pour nous demander « et si...? »

« C’est le temps de reconsidérer et de pousser ses recherches grâce à la littérature, » indique Garner. « J’espère que les gens seront inventifs et développeront ces idées qui leur trottent dans la tête depuis un bon moment. »

« Si c’est ce qu’ils font, le résultat risque d’être intéressant. »

Bringans ajoute : « On sortira peut-être de cette période avec de puissantes innovations. »

3 doctors reading and discussing data

La réponse de Xerox à la COVID-19

Nous voulons partager certaines mesures que nous avons prises pour assurer la sécurité de toute la communauté Xerox tout en minimisant l’impact sur nos opérations et sur vos activités durant cette situation d’urgence publique.

Articles connexes

Partager