8 arguments en faveur du publipostage

Écrit par Heidi Tolliver-Walker

C’est un débat sans fin : publipostage ou e-mail marketing ?

Les adeptes du numérique vous diront : « Pourquoi dépenser votre budget marketing dans des campagnes de publipostage que personne ne lit alors que vous pouvez contacter directement vos clients via leurs canaux préférés – la télévision, les réseaux sociaux et le mobile ? »

Pourtant, les données les plus récentes sont très favorables aux impressions publipostage. S’il est vrai que le marketing sur les réseaux sociaux et sur mobile est en plein essor, cela ne veut pas dire que les clients ne sont pas réceptifs au publipostage ou que ce canal perd en efficacité. Ce n’est pas le cas.

La vérité, c’est que le publipostage reste un élément essentiel du marketing mix.. Alors la prochaine fois que vous entendrez que le publipostage est passé de mode, rappelez-vous :

1. Le publipostage ne nécessite aucun engagement

Contrairement aux e-mails et aux SMS, vous n’avez pas besoin de l’autorisation du client pour lui envoyer des publipostages. Même s’il ne s’inscrit pas à votre liste de diffusion ou se désinscrit, vous pouvez toujours le contacter. (C’est pourquoi il est utile de recueillir l’adresse postale des clients de votre liste de diffusion !)

2.Le publipostage n’atterrit pas dans le dossier spam

« Oui, il peut être filtré avant d’arriver à destination, reconnaît Roger Buck, ancien directeur marketing et responsable du développement de nouveaux produits chez The Flesh Company, mais nous avons bien plus de chance d’atteindre le client, sans propager de virus. »

3. Le publipostage reste efficace bien après avoir été déposé sur le bureau

C’est comme afficher quelque chose sur le réfrigérateur de vos clients. « Des gens nous ont dit avoir conservé l’un de nos publipostages sur leur bureau pendant des mois, indique Andre Palko, président de Technifold USA. Ils n’ont pas agi immédiatement, mais ils nous ont gardés dans un coin de leur tête jusqu’à ce qu’ils soient prêts. Avec un e-mail, vous ne pouvez pas rester sous leurs yeux – et garder leur attention – aussi longtemps. »

Le publipostage attire l’attention

4. Il reste efficace même lorsque le destinataire a quitté ses fonctions

« Si vous envoyez un e-mail à quelqu’un qui a quitté son poste, il vous est retourné. Si vous envoyez un courrier, il sera transmis à son successeur, qui sera aussitôt informé de vos services, » argumente Palko.

5. Le publipostage n’a pas besoin de rivaliser pour attirer l’attention

L’e-mail est efficace, mais votre destinataire peut en être envahi. En 2014, The Radicati Group a établi que les professionnels envoyaient ou recevaient 121 e-mails par jour. Ce nombre devrait atteindre 141 en 2018.

Larry Bradley, directeur général de Proforma Sunbelt Graphics, écrit : « Le nombre écrasant de messages que nous recevons au travail fait obstacle aux initiatives sérieuses d’e-mail marketing. Il est difficile de trier les spams des vrais e-mails, c’est pourquoi une grande partie des e-mails envoyés aux entreprises ne sont jamais ouverts. En revanche, les entreprises reçoivent bien moins de courrier publicitaire qu’il y a dix ans. Il s‘agit d’une opportunité unique pour les adeptes du publipostage. »

L’impression est la clé

6. Certaines offres n’auront pas d’impact par e-mail

Les entreprises ont tendance à prêter plus d’attention aux offres proposées par courrier que par e-mail. Cela s’explique par le fait que les publipostages inspirent davantage confiance aux décideurs B2B que les e-mails, en particulier pour les produits et services à forte valeur ajoutée. Les publipostages peuvent intégrer une grande variété de contenus qui instaurent un climat de confiance, ce qui est impossible par e-mail. Il est vrai qu’on peut y intégrer des liens mais, avec le  publipostage, le contenu est directement mis en avant.

7. Le publipostage peut atteindre des personnes haut placées

Il n’y a pas mille façons de donner un air important à un e-mail et, à l’exception d’un objet percutant, la plupart d’entre elles semblent artificielles. Le publipostage permet la réalisation de kits, de courriers en plusieurs dimensions et de présentations uniques qui, par leur nature, permettent de franchir l’étape du filtre. (Palko a tout essayé : enveloppes métalliques, paniers-repas, enveloppes de colisage, flacons de médicament, ou encore lettres. « En plus d’être sympa, ils sont ouverts ! », souligne-t-il.) Ces types de publipostage coûtent effectivement plus cher, mais ils ont un taux d’ouverture proche des 100 %. Cela compte beaucoup lorsque vous cherchez à atteindre la direction.

8. Le publipostage stimule les réseaux sociaux et le marketing en ligne

Beaucoup pensent que vous n’avez pas besoin de publipostage lorsque vous êtes actifs sur les réseaux sociaux et que vous faites du marketing mobile. Ces personnes oublient l’origine du succès de ces supports. Bien souvent, il provient de l’impression. Dire que les réseaux sociaux et les technologies mobiles vous suffisent revient à dire que vous vous contentez d’acheter les étages d’une maison et non ses fondations. Sans publipostage, il est beaucoup plus difficile de recueillir des engagements sociaux et mobiles.

 

Ne laissez pas les marketeurs digitaux vous voler vos clients sous de faux prétextes. Ouvrez le débat sur les avantages du publipostage face aux e-mails – et sur les moments les plus opportuns pour utiliser chacun d’eux. Prenez les devants et laissez le publipostage mettre en valeur votre travail.