5 obstacles au workflow – et comment les éviter

5 obstacles au workflow – et comment les éviter

5 obstacles au workflow – et comment les éviter workflow optimisé. Il vous permet d’améliorer votre efficacité, d’augmenter votre capacité, de réduire vos coûts et de proposer de nouveaux services et d'améliorer vos relations avec vos clients.

Dans un contexte de pression accrue pour être toujours plus rapide et productif, les workflows jouent un rôle clé pour atteindre une efficacité optimale. Pour que vos opérations restent rentables, vous avez donc tout intérêt à identifier les menaces qui pèsent sur lui – et le plus tôt possible.

Voici cinq des obstacles les plus redoutables dont vous devez vous méfier et quelques conseils pour y remédier :

1. Un potentiel web mal exploité

Un portail web doit être plus qu'une vitrine alléchante proposant des services Web-to-print. Il doit limiter le nombre d'étapes nécessaires au client pour spécifier sa demande. Si vous omettez de rationaliser ce processus, vous perdrez un temps précieux à gérer des demandes client déstructurées et à effectuer manuellement des estimations.

Simplifiez la vie de vos clients – et la vôtre – en affichant clairement sur votre site les différents formats et tarifs proposés. Ainsi, la prochaine fois qu'ils feront appel à vos services, ils pourront vous commander de nouveaux travaux en se basant sur leurs préférences passées. Résultat ? Un service plus rapide avec moins d'erreurs.

2. Un traitement pré-presse qui manque de dynamisme

Certaines des tâches qui nécessitent le plus de ressources précèdent le processus d'impression à proprement parler. Pour cette raison, chaque minute superflue consacrée au traitement pré-presse réduit le temps passé à générer des recettes.

Qu'on le veuille ou non, le manque à gagner est souvent dû à des prises de décision manuelles et inefficaces au cours de ces étapes préparatoires. Automatisez certaines tâches comme l'inspection des fichiers, le contrôle en amont, la correction orthographique, l'imposition et le cadrage, et vous gagnerez un temps précieux que vous pourrez consacrer à d'autres volets de votre activité. Configurez également des dossiers actifs pour optimiser les principales catégories de tâches et limiter l'intervention humaine chaque fois que possible. Plus tôt une commande sera prête à imprimer, plus tôt vous pourrez commencer à vous occuper de la suivante.

3. Des données variables dispersées

La personnalisation est une méthode qui a fait ses preuves, c'est pourquoi vos clients intègrent des données variables à leurs campagnes imprimées et multicanales chaque fois qu’ils le peuvent. Il s'agit pour vous d'une formidable opportunité : celle de prouver que vos compétences numériques n'ont rien à envier à celles d'un fournisseur de services marketing. Mais si votre processus de gestion des données laisse à désirer, vous risquez de voir apparaître des goulots d’étranglement.

Pour éviter les informations contradictoires, vos processus d'impression à données variables doivent être conçus, mis en œuvre et analysés à l'aide d'une seule solution. Équipé d'un serveur d'impression et d'une suite de production adaptés, vous serez en mesure de créer des travaux à données variables en quelques minutes seulement – et non plus en plusieurs heures ou plusieurs jours. Et par souci de transparence, intégrez une solution Web-to-print à votre logiciel d'impression à données variables : les tâches pourront ainsi faire l'objet d'un suivi et de rapports au sein d'un seul système.

People in a print shop looking at a laptop

4. Une faible visibilité

Rien de tel que les angles morts pour nuire à l’efficacité des workflows. Si vous ne savez pas où en est une commande dans le processus d'impression, vous risquez de passer à côté de certains problèmes et de perdre l’occasion de vous améliorer.

Vous devez donc adopter des tableaux de bord qui centralisent toutes les informations pertinentes, pour que votre équipe puisse suivre facilement le statut des commandes, et informer vos clients tout au long du processus d’impression.

Entre le moment où ils passent leur commande et celui où ils la reçoivent, vos clients doivent être tenus informés de sa progression, par e-mail ou en consultant leur compte sur votre site web. De la même façon, l'attribution de tickets à chaque tâche et l’envoi de notifications d'erreur automatiques permettront aux membres de votre équipe d'être informés immédiatement du moindre problème. Vous éviterez ainsi qu'un simple dos d’âne se transforme en barrage routier.

5. Les workflows en silos

Si vous développez des workflows optimaux pour chacun de vos processus, vous gagnerez du temps à chaque étape. Mais si vous les regroupez, il y a de fortes chances pour que vous constatiez certaines lacunes. La résistance d'une chaîne ne peut excéder celle de son maillon le plus faible... et un workflow automatisé perd en efficacité quand il nécessite une intervention humaine pour fonctionner.

Les silos peuvent avoir des fondations profondes. Vous avez peut-être pour habitude de répondre à tous vos besoins en concevant différents workflows pour vos presses numériques monochrome, couleur et offset, mais prenez un peu de recul et vous verrez apparaître certaines redondances. Même la tâche la mieux automatisée sera freinée si le processus de finition n'est pas lui aussi intégré et automatisé.

Tous les obstacles à un workflow optimal peuvent vous ralentir et détourner vos profits. À eux tous, ils peuvent sérieusement mettre à mal votre activité. Éliminez-les et vous découvrirez tous les avantages que peuvent vous apporter des workflows automatisés et rationalisés.

Découvrez comment optimiser votre workflow à l'aide d'un logiciel de workflow intelligent.