Monica Beltrametti : « Il faut plusieurs qualités pour Innover »

Dr Monica Beltrametti est Chief Services Research Officer. Elle coordonne la recherche dans les services menée dans différents centres de recherches Xerox : au PARC en Californie, au PARC East dans l’état de New York, au XRCE* à Grenoble et au XRCI Bangalore en Inde.

Monica Beltrametti est également Vice-Présidente de l’organisation Xerox Innovation Group et Directrice du Centre de Recherche Européen Xerox (XRCE). Multidisciplinaire, le XRCE rassemble plus de 100 chercheurs experts en analyse de données, de textes et d’images, en mathématique, statistique, sociologie, linguistique et vision par ordinateur. Le centre multiplie également les projets de recherche en Big Data.

Nous avons choisi de partager avec vous quelques points de vue de cette personnalité du monde de l’innovation. En effet, Monica Beltrametti a été récemment nommée dans le classement 2016 du magazine IT Industrie & Technologies parmi les 50 personnalités qui font l’innovation en France, à côté de Vincent Bolloré ou Xavier Niel.

Il y a quelques mois de cela, le magazine demandait à Monica Beltrametti de partager sa vision de l’innovation en répondant à 12 questions. A celle sur la qualité à cultiver pour innover, Monica répondait : « Il faut être technophile mais pas que ! ».  Découvrez la suite dans l’article l’IT Industrie et Technologies.

Astrophysicienne de formation, le mélange culturel n’est pas étranger à Monica Beltrametti qui parle aussi bien le français que l’allemand, l’anglais et, bien sûr, l’italien. A l’occasion de la journée internationale de la femme le 8 mars dernier, Monica est revenue sur l’importance de la diversité pour la créativité et l’innovation pour le Alliancy, le mag. Interrogée par la journaliste et rédactrice en chef Catherine Moal sur la place des femmes et dans le secteur des nouvelles technologies, Monica indiquait « les choses évoluent, mais cela ne va jamais aussi vite que nous le souhaiterions ».
Quant à la place réservée à la diversité : « En tant que scientifique, la diversité est un facteur important pour la créativité et l’innovation, même si la notion d’inclusion reste encore plus importante. La diversité apporte une prise de hauteur, le talent et les idées, mais vous ne pouvez réaliser cela que si vous vous sentez inclus à votre environnement. Je crois que cela vaut non seulement pour la recherche et la science, mais pour l’avenir de la société qui doit s’efforcer de faire de l’assimilation son cheval de bataille. »

20 nationalités différentes sont représentées parmi les chercheurs du XRCE.

Lire l’intégralité de son interview ici.