Ces 4 signes le prouvent : il est temps de moderniser vos technologies d’impression

Quand on est à la tête d’une société d’impression prospère, on peut facilement se perdre dans le travail quotidien, au point de ne pas avoir le temps de prendre du recul pour se poser certaines questions essentielles.

Dans quelles mesures le marché a-t-il changé ? Êtes-vous toujours dans la course ou bien perdez-vous du terrain ? Où vous situez-vous par rapport à vos concurrents ? Votre modèle d’entreprise tient-il toujours la route ? Où serez-vous dans un an ou dans cinq ans ?

Bien souvent, les réponses à ces questions, ainsi qu’à d’autres, dépendent des technologies que vous utilisez. Après tout, ce sont vos presses qui déterminent votre productivité, votre efficacité et votre compétitivité.

Et si vous n’avez pas modernisé vos équipements au cours des cinq dernières années, vous passez peut-être à côté de nouveaux clients ou de nouvelles opportunités avec vos clients actuels.

Découvrons les quatre signes indiquant qu’il est peut-être temps de moderniser vos technologies d’impression.

1. Votre business model repose sur les prix

Ces dernières années, les tarifs du marché de l’impression ont été soumis à une forte pression à la baisse. L’émergence de sociétés d’impression en ligne proposant des prix inférieurs et des délais de livraison plus courts à une clientèle plus large contraint de nombreux imprimeurs à aligner leurs tarifs.

Votre société est menacée si vous effectuez de nombreux travaux de faible valeur et à fort coefficient de main-d’œuvre – qui pourraient migrer vers les sociétés d’impression en ligne. Avec leur modèle « gros volume et faible marge », celles-ci peuvent généralement proposer des prix plus intéressants pour ce type de travaux.

Mais il n’y a pas qu’Internet. Vos concurrents peuvent aussi décider de baser leur modèle de vente sur les prix pour conserver des parts de marché, ce qui vous force à faire de même. Il est rare que cette course aux prix bas ait une issue positive.

La solution consiste à vous différencier en offrant des services à valeur ajoutée qu’aucun de vos concurrents – ni les sociétés d’impression en ligne ni les autres – n’est en mesure de proposer, et à fournir des travaux d’impression de haute qualité à des prix plus élevés. 

Plus qu’un imprimeur parmi d’autres, vous pourriez devenir un précieux partenaire marketing pour vos clients. Ce qui vous en empêche ? Vos technologies.

2. Les pertes réduisent vos marges bénéficiaires

Même dans un monde idéal, il arrive que l’on fasse des erreurs. Ce qui compte, c’est la fréquence de ces erreurs et l’importance de leur impact sur vos résultats. Pour évaluer le problème, jetez un œil à la quantité de papier dont vous vous débarrassez.

Si vous utilisez des technologies anciennes, ces pertes vous semblent peut-être normales.

Après tout, les problèmes d’alignement, de décalage et d’agrandissement font partie du processus, n’est-ce pas ? C’est aussi le cas des soucis de densité de couleur, qui nécessitent parfois de jeter tout un travail d’impression. Les bourrages sont fréquents quand on imprime sur différents types de papier ou quand l’humidité le fait gonfler. Souvent, le papier n’est pas coupé droit. Quant aux salissures, elles sont inévitables.

Une fois cumulés, tous ces problèmes peuvent sérieusement réduire vos marges. Et il ne s’agit pas seulement de coûts matériels : votre productivité chute, vous passez à côté d’opportunités et votre réputation est mise à mal par des dates de livraison non respectées et des délais de production rallongés.

Les nouvelles presses automatisent et simplifient les processus responsables d’une bonne partie de ces pertes. Le repérage recto-verso automatique, les profils qui contrôlent la température du papier et la purge automatique (pour éliminer les bourrages) ne sont que quelques avancées grâce auxquelles vous limiterez les pertes et optimiserez votre productivité.

3. Vous devez refuser des travaux que vous pourriez réaliser

En fin de compte, votre rentabilité et votre réussite reposent uniquement sur la rapidité de vos services. Et votre flux de production dépend des limites de vos technologies.

Il vous arrive probablement de refuser des travaux que vous pourriez réaliser si vous aviez plus de temps. Mais comment faire autrement ?

Les travaux d’impression, surtout lorsqu’ils sont complexes, requièrent une longue préparation. Même les retirages prennent du temps, tous les paramètres devant être à nouveau configurés.

Les papiers lourds nécessitent de faire tourner votre presse plus lentement, ce qui nuit à votre productivité. Tous ces facteurs vous empêchent de travailler assez vite pour traiter des volumes croissants tout en respectant les délais exigés par vos clients.

Mais avec de nouvelles technologies d’impression, vous pourriez le faire. La préparation plus rapide des travaux et la sauvegarde des workflows font des retirages un vrai jeu d’enfant. Et avec 60 pages imprimées par minute, même sur grammage 350 g/m2, votre cadence de production est optimale.

4. Vous refusez des travaux que vous ne pouvez pas réaliser

Ajouter de la valeur à votre offre n’est pas seulement une option que vous avez vaguement envisagée. C’est aussi l’une des principales attentes de vos clients. Les possibilités illimitées offertes par Internet les ont rendus plus exigeants, et ils vous demandent peut-être de plus en plus souvent des services qui ne sont pas dans vos cordes.

Plus les attentes sont élevées, plus les projets sont délicats : vos clients peuvent avoir besoin de nouveaux supports comme le plastique ou le polyester, le textile (lin, tissu non tissé, etc.), l’aluminium ou encore des magnets promotionnels.

Ils peuvent aussi vous commander des travaux complexes incluant de nombreux éléments (dépliants, graphiques, intercalaires à onglets, papiers spéciaux, finis sophistiqués) que votre presse n’est pas équipée pour produire de façon automatique.

Vous voilà face à un dilemme : refuser ces travaux, ou les accepter quitte à recourir à des processus manuels qui feront s’envoler vos coûts de main-d’œuvre et chuter votre productivité.

Les anciennes presses ne peuvent simplement pas prendre en charge facilement et efficacement ces travaux lucratifs à forte valeur. Et c’est frustrant pour vous, car vous savez qu’ils sont plus rentables – et plus satisfaisants.

 

C’est le moment de passer au niveau supérieur

Comme vous le voyez, les raisons de moderniser votre équipement sont nombreuses. Le manque de temps a pu vous empêcher de le faire jusqu’ici. Ou bien vous pensez que cette transition vous coûtera trop cher.

Si c’est le cas, vous passez à côté d’opportunités. Les technologies ont évolué plus rapidement que ce que pensent les imprimeurs, mais sont plus abordables que ce qu’ils s’imaginent. Les fonctionnalités autrefois à la pointe sont aujourd’hui intégrées à toutes les presses d’entrée de gamme.

Et en augmentant votre débit et votre productivité, vous profiterez d’un retour sur investissement plus rapide qu’avec une ancienne presse. Vous pourriez même mettre en place une deuxième équipe pour rentabiliser encore plus vite vos nouvelles technologies.

Tous ces arguments vous convaincront probablement de moderniser vos équipements. C’est sans doute le moment de faire une pause pour réévaluer votre situation.

 

Vous voulez en savoir plus ?

En adoptant la presse Xerox Versant 80, la société Cortland Press a augmenté sa rentabilité et réduit ses déchets. Découvrez comment.

Découvrez les huit technologies d’impression qui vous feront gagner un avantage concurrentiel. Lisez notre article.

Contactez-nous

32 (02)716 67 18

Contactez-nous en ligne ›

Contactez-nous

32 (02)716 67 18

Contactez-nous en ligne ›