50 affiches qui ont changé le monde

Nous adorons les affiches. Elles mettent à l’honneur les personnalités qui nous inspirent, les causes que nous soutenons et les rock stars que nous adorons. Elles sont portées en étendard lors des rassemblements politiques et décorent les murs de nos chambres.

Les affiches annoncent les événements à venir et sont autant de témoins de ceux du passé. Qu’elles soient une célébration ou qu’elles encouragent le passage à l’action, elles sont aussi bien des œuvres d’art que des témoignages de leur époque.

Les meilleures affiches ne se contentent pas d’illustrer l’histoire – elles la font. Ce sont ces affiches-là qui nous transportent. Nous avons sélectionné 50 affiches qui nous ont marqués (ou qui ont marqué le monde de l’imprimerie, du graphisme et de l’art), pour un jour… ou pour toujours.


Moulin Rouge

Moulin Rouge

L’affiche telle que nous la connaissons est née au XIXe siècle, en France, où se développe un nouveau type de publicité pour les produits, expositions et événements. Souvent surnommé « le père de l’affiche », Jules Chéret est l’un des premiers à maîtriser un nouveau procédé d’impression : la lithographie en quatre couleurs. Il réalise cette affiche en 1890 pour le Moulin Rouge.


 


Absinthe Robette

Absinthe Robette

Jusqu’à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, les artistes influents du mouvement Art Nouveau se voient commander de nouvelles affiches publicitaires pour des produits de luxe.

Représentant une femme inspirée de l’époque préraphaélite savourant le produit mis en avant – ici, de l’absinthe Robette –, cette affiche de Henri Privat-Livemont est emblématique de ce style.


 


Le Chat Noir

Le Chat Noir

Ouvert à Paris en 1881, Le Chat Noir est considéré comme le premier cabaret moderne.

Créée en 1896 par Théophile Steinlen, illustrateur Art Nouveau, cette affiche annonce la tournée des artistes du Chat Noir.

Le cabaret fermera définitivement ses portes en 1897 après le décès de son propriétaire, Rodolphe Salis.


 


Priester

Priester

La simplicité de « l’affiche-objet », ou Sachplakat, remplace rapidement la complexité de l’affiche Art Nouveau.

À l’origine de ce style épuré : un dessinateur allemand de 18 ans utilisant le nom d’artiste de Lucian Bernhard. En 1906, il réalise une affiche pour les cigarettes Priester dans le cadre d’un concours : la légende dit que sa première version représentait une table, un cendrier, un cigare et des nymphes nées des volutes de fumée. Bernhard l’aurait simplifiée jusqu’à ce qu’il ne reste plus sur l’affiche que deux allumettes et le nom de la marque.


 


Pates Baroni

Pâtes Baroni

Leonetto Cappiello fait évoluer cette nouvelle mode des affiches en ne lui ajoutant que quelques éléments clés. Il adapte le style de ses prédécesseurs, comme Jules Chéret, pour créer des affiches publicitaires plus audacieuses représentant des personnages sur fond épuré.

Si Chéret est considéré comme le père de l’affiche moderne, Cappiello est souvent surnommé le père de la publicité moderne. Cette affiche publicitaire de 1921 pour une marque de pâtes est l’une de ses plus célèbres.


 


BOOKS

DES LIVRES !

Les affiches soviétiques ont fait de nombreux émules dans le monde du graphisme. L’une des affiches les plus célèbres date des années 1920 ; créée par Alexander Rodchenko pour Gsizdat, un éditeur soviétique, elle représente Lili Brik, une personnalité phare du monde avant-gardiste russe, en train de crier « Des livres ! »


 


I Want YOU for US Army

I Want YOU for US Army

Créée en 1917, la célèbre affiche de J.M. Flagg est utilisée pour le recrutement des troupes pendant la Première Guerre mondiale puis la Seconde.

Pour le personnage de l’Oncle Sam, l’artiste s’est inspiré de ses propres traits.


 


Lord Kitchener Wants You

Lord Kitchener Wants You

Cette affiche britannique, qui inspira son équivalent américain, représente Lord Kitchener, le secrétaire d’État à la Guerre du Royaume-Uni, invitant les jeunes hommes à prendre les armes en 1914.


 


Keep Calm and Carry On

Keep Calm and Carry On

À l’origine, cette affiche est réalisée en 1939 par le ministère de l’Information du Royaume-Uni. L’objectif : aider la population à garder le moral pendant la Seconde Guerre mondiale.

Peu utilisée à l’époque, elle est redécouverte 60 ans plus tard. Son slogan résolument britannique – ainsi que ses innombrables variations – figure désormais aussi bien sur des torchons que sur des tasses ou des T-shirts.


 


We Can Do It

We Can Do It!

« We Can Do It! » a été créée pour servir d’affiche de propagande aux États-Unis en 1943. L’idée : remonter le moral des travailleuses pendant la guerre.

Redécouverte dans les années 1980, elle rend célèbre son héroïne, « Rosie the Riveter » (Rosie la riveteuse), symbole du féminisme et de l’émancipation politique des femmes.


 


The Coca-Cola Santa Claus

Le père Noël de Coca-Cola

Contrairement à la croyance populaire, Coca-Cola n’est pas la première marque à vêtir de rouge le père Noël – même si le choix de la couleur de la marque est tout sauf une heureuse coïncidence !

Mais une chose reste vraie : le fabricant de boissons a popularisé l’image du père Noël joyeux, barbu et bien en chair qui perdure aujourd’hui.

Cette affiche publicitaire de 1931 a été illustrée par Haddon Sundblom.


 


Metropolis

Métropolis

C’est à l’artiste allemand Heinz Schulz-Neudamm que l’on doit l’affiche du film Métropolis, un classique de la science-fiction sorti en 1927.

En 2005, elle a été vendue aux enchères pour 690 000 dollars – la somme la plus élevée jamais payée pour une affiche.


 


See America

See America

Pendant la Grande Dépression des années 1930, le président américain Franklin D. Roosevelt crée la Work Projects Administration dans le but de stimuler la croissance économique.

Dans le cadre de ce projet, des commandes sont passées auprès d’artistes comme Dux Alexander, qui réalise une série d’affiches destinées à attirer les touristes dans les parcs nationaux américains.


 


Kabaret

Kabaret

Pour l’affiche du film Cabaret, sorti en 1972, le graphiste Wiktor Górka dessine une croix gammée chaussée de bas – l’alliance du sexe et de la politique.

La comédie musicale, qui a pour décor une boîte de nuit allemande dans les années 1930, décrit le Berlin bohème de l’époque et l’ombre menaçante d’un parti nazi alors naissant.


 


The Motherland calls

L’appel de la Mère-Patrie

L’une des images les plus emblématiques de la propagande soviétique, l’appel de la Mère-Patrie représente une femme vêtue de rouge qui fixe du regard le spectateur, la main gauche levée vers le ciel pour guider l’armée de baïonnettes qui la suit. Elle tient dans la main droite le serment de l’Armée rouge.

La légende veut que l’artiste, Iralki Toidze, ait prêté à l’héroïne de l’affiche les traits de sa propre femme. Le jour de l’invasion allemande, celle-ci s’était précipitée dans son bureau en larmes pour lui annoncer la nouvelle : Toidze lui aurait alors demandé de ne plus bouger pour commencer à la dessiner.


 


Le Normandie

Le Normandie

Construit à Saint-Nazaire en 1935, le Normandie est le paquebot le plus rapide et le plus imposant de son époque.

L’affiche d’Adolphe Cassandre, à l’image du style Art Déco de l’intérieur du Normandie, représente de face l’énorme proue du paquebot.


 


Sueurs froides

Sueurs froides

L’affiche de cette superproduction hitchcockienne est conçue par Saul Bass, également connu pour ses génériques de films. Il est le premier à créer des génériques stylisés, qui reflètent le contenu du film et plongent immédiatement le spectateur dans l’ambiance.

Cette affiche vertigineuse représente deux silhouettes emportées dans le tourbillon créé par Bass à l’aide de formes géométriques appelées hypotrochoïdes.


 


Attack of the 50 Foot Woman

L’attaque de la femme de 50 pieds

Les cinéphiles ont déjà eu droit à leur lot d’hommes surdimensionnés et de singes géants quand le premier colosse féminin apparaît sur les écrans en 1958, dans L’Attaque de la femme de 50 pieds.

Réalisée par le peintre réaliste Reynold Brown, l’affiche du film représente la géante terrorisant les habitants d’une ville depuis une hauteur qui semble bien supérieure à 50 pieds – l’équivalent de 15 mètres !


 


Save These Lives

Save These Lives

En 1964, dix membres du Congrès national africain, parmi lesquels Walter Sisulu et Nelson Mandela, sont accusés de sabotage contre le régime d’apartheid de Pretoria.

Cette affiche est créée par le mouvement anti-apartheid dans le cadre d’une campagne mondiale née de la crainte de voir les accusés condamnés à mort.


 


Knoll

Knoll

Sur cette affiche de 1970 pour les textiles Knoll, le graphiste italien Massimo Vignelli expérimente avec la couleur et la perception de la profondeur en faisant se chevaucher les lettres du texte. Ainsi superposées, elles créent de nouveaux mélanges de couleurs, mais le nom de la marque reste lisible.


 


Les dents de la mer

Les dents de la mer

Capturant notre crainte de l’inconnu en une seule image, l’affiche de Roger Kaste illustre l’instant qui précède l’attaque de Chrissie Watkins – la première du film – par le requin blanc.

Cette scène illustre déjà la couverture du roman de Peter Benchley, dont le blockbuster de Spielberg est l’adaptation, mais c’est Kastel qui fait du requin une menace encore plus réaliste en dévoilant ses deux rangées de dents irrégulières.


 


Die Gute Form

Die Gute Form

Le principal style d’affiches qui fait son apparition après la Seconde Guerre mondiale est bientôt connu sous le nom de style typographique international, ou style suisse. Son utilisation audacieuse des polices sans sérif (en particulier Helvetica, l’étoile montante des polices) et de la photographie monochrome se prête à merveille à une communication percutante, mais claire, sur le marché international.

Cette affiche d’Armin Hofmann, l’un des principaux acteurs du mouvement suisse, est particulièrement représentative de ce style, notamment par son utilisation de grilles.


 


La typographie suisse

La typographie suisse

C’est Wolfgang Weingart, un autre pionnier de la typographie, qui réintroduit une certaine notion de chaos dans l’art de l’affiche.

Avec ses expériences d’impression offset, il enfreint les règles de bon nombre de ses prédécesseurs et inaugure la nouvelle ère du design postmoderne tel que nous le connaissons aujourd’hui.


 


La paix

La paix

Le symbole universel de la paix est initialement conçu par Gerald Holtom pour le mouvement en faveur du désarmement nucléaire en Grande-Bretagne.

L’artiste réalise cette affiche à l’occasion d’une manifestation partant de Trafalgar Square, à Londres, en direction de l’Atomic Weapons Research Establishment, situé à Aldermaston.


 

?les>

Le toucan Guinness

Le toucan Guinness

C’est au graphiste John Gilroy que l’on doit les inoubliables héros animaliers des premières publicités Guinness. Le plus célèbre d’entre eux, le toucan, finit par devenir l’emblème de la marque.

On doit le texte de l’affiche à l’Anglaise Dorothy Sayers, poétesse, dramaturge et auteur de romans policiers dont Lord Peter et l’Autre, inspiré par ses années passées en agence de publicité.


 


I Am A Man

I Am A Man

Le 3 avril 1968, suite au décès de deux éboueurs afro-américains, des ouvriers de Memphis se mettent en grève pour revendiquer le droit de se syndiquer.

1 300 ouvriers se réunissent au Mason Temple et brandissent des pancartes portant le slogan « I Am A Man » (« Je suis un homme »).

C’est à eux que Martin Luther King Jr adresse son discours « I’ve Been to the Mountaintop ». Il est assassiné le lendemain.


 


Sweet Corn Festival

Sweet Corn Festival

Les créations de Steve Frykholm sont à l'origine des affiches destinées aux employés d’Herman Miller, leur annonçant le pique-nique organisé chaque été par l’entreprise qu’il rejoint en 1970.

Ses sérigraphies audacieuses et gourmandes sont si populaires qu’elles deviennent l’élément le plus marquant de l’événement pendant 20 ans. Sa série d’affiches finit par se faire connaître en dehors des murs de l’entreprise et fait l’objet d’expositions dans des établissements prestigieux comme le musée d’Art moderne (MOMA) de New York.


 


Che

Le Che

L’image d’Ernesto « Che » Guevara est entrée dans la culture populaire et devenue un symbole de la révolution aux quatre coins du monde.

Cette affiche tout en contraste représentant l’icône argentine a été réalisée par l’artiste irlandais Jim Fitzpatrick. En regardant attentivement, on peut voir la lettre F de son initiale camouflée sur l’épaule du Che.


 


Le train sifflera trois fois, le 4 juin

Le train sifflera trois fois, le 4 juin

Solidarność, le premier syndicat non gouvernemental créé dans un pays du bloc soviétique, joua un rôle déterminant dans le passage de la Pologne d’un État communiste à une démocratie moderne.

Cette lithographie de Tomasz Sarneck est utilisée pendant les élections de 1989 en Pologne. Elle représente Gary Cooper, héros du western américain Le train sifflera trois fois, portant sur sa poitrine un badge Solidarność et dans sa main un bulletin de vote.


 


1972 Summer Olympics

Les Jeux olympiques d’été de 1972

Principal graphiste pour les Jeux olympiques d’été de 1972, qui se déroulent à Munich, Otl Aicher réalise des affiches inspirées des couleurs alpines.

Ces couleurs sont utilisées de manière thématique afin de permettre aux visiteurs de trouver facilement leur chemin dans le village olympique.

Aicher crée également des pictogrammes qui sont utilisés sur tout le site ; aujourd’hui encore, on retrouve l’influence de ses personnages bâtons aux extrémités arrondies sur les panneaux de signalisation.


 


Labour Isn’t Working

Labour Isn’t Working

Conçue par l’agence de publicité Saatchi & Saatchi pour le Parti conservateur, cette affiche est placardée sur les panneaux publicitaires britanniques en 1979. Pour certains, c’est à celle-ci que les conservateurs doivent leur victoire aux élections face au Parti travailliste.


 


Le nouveau visage de la photocopie de bureau

Le nouveau visage de la photocopie de bureau

Le photocopieur Xerox 914 est le tout premier de sa catégorie : un modèle professionnel permettant de photocopier des documents en noir et blanc sur du papier ordinaire en appuyant simplement sur un bouton.

Notre joli poupon de près de 300 kilos prend du service dans les bureaux en 1960 pour révolutionner définitivement notre façon de travailler.


 


Breakfast at Tiffany’s

Diamants sur canapé

Diamants sur canapé, film hollywoodien adapté du roman éponyme de Truman Capote, met en scène Audrey Hepburn dans son rôle le plus mémorable : celui d’Holly Golightly.

C’est l’artiste américain Robert McGinnis qui conçoit l’affiche de ce film sorti en 1961.


 


Diptyque Marilyn

Diptyque Marilyn

Dans les années 1960, Andy Warhol popularise la sérigraphie avec ses représentations pop art hautes en couleur de célébrités, bouteilles de Coca-Cola et boîtes de soupe Campbell’s.

Réalisé en 1962, après le décès de la star, le Diptyque Marilyn représente le visage de la star en 50 images – 25 en couleur et 25 en noir et blanc.


 


Dylan

Dylan

Conçue par Milton Glaser, cette affiche accompagne l’album Bob Dylan’s Greatest Hits sorti en 1967.

Tout en simplicité, l’image s’inspire d’un autoportrait de Marcel Duchamp réalisé en 1957. Glaser y ajoute une touche psychédélique typique de l’époque dépeignant la crinière colorée de Dylan.


 


Rumble in the Jungle

Rumble in the Jungle

Le championnat du monde poids lourds de boxe anglaise de 1974 – baptisé The Rumble in the Jungle – oppose George Foreman, champion du monde poids lourd jusqu’alors invaincu, au challenger Mohamed Ali.

Organisé à Kinshasa, au Zaïre (actuelle République démocratique du Congo), le combat s’achève par la défaite de Foreman, vaincu par KO au huitième round par Ali.


 


Farrah Fawcett

Farrah Fawcett

Si vous étiez un adolescent dans les années 1970, il y a de fortes chances pour que Farrah Fawcett ait décoré les murs de votre chambre.

C’est cette affiche best-seller qui rendra célèbre la future star de Drôles de dames.


 


ET

E.T.

L’affiche du film culte de Steven Spielberg, sorti en 1982, illustre le moment où Elliott et son ami extraterrestre passent à vélo devant la lune dans leur fuite vers la forêt.

Empire Magazine dira que cette scène est la plus magique de l’histoire du cinéma.


 


L'homme enceint

L’homme enceint

Autre publicité politique de Saatchi & Saatchi entrée dans les annales, cette affiche avait pour vocation de sensibiliser les hommes à la question de la contraception en leur posant une question surprenante : « Seriez-vous plus prudent si c’était vous qui tombiez enceint ? ».


 


Got Milk

Got Milk?

De nombreuses célébrités ont arboré une moustache blanche pour les publicités « Got milk? » (« Vous avez du lait ? ») depuis l’apparition des premières affiches dans les années 1990.

Développée pour le California Milk Processer Board, la campagne a permis d’augmenter la consommation de lait en Californie et dans le reste des États-Unis. Cette affiche de 1996 met en scène le joueur de base-ball Cal Ripken, Jr.


 


Live Aid

Live Aid

Le 13 juillet 1985 est considéré comme « le jour où la musique a changé le monde ».

Afin de rassembler des fonds pour soutenir les efforts de secours aux victimes de la famine en Éthiopie, deux concerts sont organisés simultanément dans des stades à Londres et à Philadelphie, et retransmis en direct à la télévision.

On estime qu’à ce jour, l’événement a permis de récolter plus de 230 millions de dollars permettant de venir en aide aux victimes de la faim.


 


SilenceDeath

Silence=Death

En 1984, le Centre de contrôle des maladies américain fait état de 4 177 cas de SIDA recensés aux États-Unis. Du côté des politiciens, néanmoins, pas un mot sur l’épidémie.

Six militants homosexuels new-yorkais décident donc de former le projet Silence=Death. Cette affiche qui fait son apparition aux quatre coins de la ville porte un message fort : seule une discussion ouverte permettra de s’attaquer à cette épidémie dévastatrice.

Le triangle rose rappelle celui utilisé pour « marquer » les homosexuels dans les camps nazis : sur cette affiche, il est inversé afin de symboliser le refus du statut de victime.


 


Some People Are Gay

Some People Are Gay. Get Over It.

Le message en noir et blanc de cette affiche est conçu par Stonewall, la plus grande association caritative européenne en faveur des droits des LGBT, avec l’aide de 150 élèves et professeurs.

L’affiche permet de sensibiliser l’opinion publique à la campagne Education for All (« l’éducation pour tous ») de Stonewall, qui lutte contre le harcèlement anti-gay dans les écoles.


 


UNHATE

UNHATE

La marque de mode Benetton crée une série d’affiches pour le lancement du projet UNHATE, destiné à encourager les chefs d’État et les citoyens à combattre la « culture de la haine ».

Réalisées à l’aide de montages astucieux, les affiches provocantes mettent en scène des duos de personnalités au sommet en train de s’embrasser : la chancelière allemande Angela Merkel et le président Nicolas Sarkozy, Barack Obama et Hugo Chavez, ainsi que le pape et Ahmed Mohamed el-Tayeb, imam de la mosquée Al-Azhar du Caire.


 


Forest Woods Tree Death

Forêt / Bois / Arbre / Mort

Cette affiche de la WWF utilise des symboles et un message minimaliste afin de sensibiliser l’opinion publique à la menace de la déforestation. Les trois premiers caractères chinois peuvent être traduits par « forêt », « bois » et « arbre », chacun étant une version décharnée de celui qui le précède. Le dernier symbole, dépouillé de ses feuilles, n’est pas un caractère mais une croix.


 


HOPE

HOPE

Avant de devenir l’image-icône de la campagne présidentielle d’Obama en 2008, l’affiche de Shepard Fairey est conçue en une seule journée et vendue dans la rue par l’artiste.

Pour ce portrait audacieux réalisé au pochoir, Fairey utilise une palette simple composée de tons bleus, beiges et rouges. Les mots « Hope », « Change » et « Progress », ainsi que d’autres slogans, figurent en bas de l’image.


 


Seulement pour les enfants

Seulement pour les enfants

Pour réaliser cette affiche, l’agence de publicité Grey Spain s’est associée à la fondation ANAR, une organisation espagnole pour la protection infantile. La plupart des passants peuvent y lire à hauteur d’yeux : « Parfois, la maltraitance des enfants n’est visible qu’aux yeux de ceux qui en souffrent. »

Mais, à hauteur d’enfant, le visage du garçon est couvert de bleus et on peut lire un autre message : « Si quelqu’un te fait du mal, appelle-nous et nous t’aiderons. »

Grâce à cette brillante utilisation de l’impression lenticulaire, l’ANAR a pu transmettre discrètement son message aux enfants qui en avaient besoin.


 


Making drinking water out of thin air

Produire de l’eau potable à partir de l’air

Ce panneau publicitaire situé à Lima, au Pérou, est un autre exemple parfait d’affiche qui met en pratique ce qu’elle prêche. À l’intérieur du panneau : cinq machines équipées de systèmes de filtration intégrés transforment l’humidité de l’air en eau potable.

À Lima, le taux d’humidité atmosphérique approche les 98 pour cent, mais le niveau de précipitations dépasse à peine un cm par an. Cette affiche est réalisée par l’UTEC, la plus grande université d’ingénierie et de technologie du pays, pour proposer une solution très concrète aux conditions climatiques difficiles. Elle permettra également d’attirer davantage d’étudiants à l’université.


 


Dumb Ways to Die

Dumb Ways to Die

Les personnages malchanceux de cette campagne de sécurité lancée par Metro Trains, l’opérateur du réseau ferré de Melbourne, ont prouvé qu’on peut trouver la mort dans de nombreuses circonstances ridicules – et sauver des vies par la même occasion.

Les affiches font leur apparition en 2012, accompagnées d’une vidéo virale. Les premiers résultats sont impressionnants : une diminution de 20 pour cent des accidents et « quasi-accidents » survenus dans le métro de Melbourne.


 


Explorez Mars

Explorez Mars

L’entreprise américaine SpaceX est fondée par Elon Musk dans le but ultime de pouvoir un jour faire voyager l’Homme jusqu’à Mars.

La société réalise une série d’affiches dépeignant un avenir dans lequel le tourisme interstellaire sera devenu une réalité. Les voyageurs pourront explorer les lunes de la planète rouge, ses vallées et son mont Olympe – « le plus haut sommet du système solaire », comme le précise l’affiche.

On a hâte de pouvoir réserver nos billets !


 


Brother Dominic

AFFICHE BONUS

Frère Dominic

Ok, il n’a peut-être pas sauvé de vies ni remporté d’élections mais, chez Xerox, on peut dire que ce moine a changé notre vie.

Apparaissant pour la première fois dans un spot publicitaire pendant le Super Bowl de 1975, Frère Dominique s’impose comme le visage de Xerox dans les années 1980. Sur des affiches comme celle-ci, il apporte la bonne nouvelle : la technologie peut faire des miracles pour votre vie professionnelle.

Want to read more on this topic?

Nous contacter

Contactez-nous en ligne